monter son business

5 étapes simples et efficaces pour monter sa boite

1. Protéger son idée

Personne ne doit connaitre mon plan

Vous pensez avoir eu une idée révolutionnaire quand à la création de votre société. Figurez que si personne n’y a pensé avant, c’est qu’elle est surement mauvaise. Pas de panique, protéger son idée avec un brevet n’est pas nécessaire.

En fait, il vaut mieux parler brièvement de votre idée autour de vous afin d’avoir des idées supplémentaires et d’agrémenter votre première idée.

2. Faire un Business Plan

Faire un business plan (ou plan d’affaires) consiste à rédiger un dossier solide de présentation du projet de création d’entreprise. C’est la première concrétisation de votre projet !
Ce travail utile et fructueux vous permettra de mesurer la maturité et le niveau d’aboutissement de votre projet, de vérifier son réalisme et sa rentabilité et surtout de convaincre vos interlocuteurs de vous suivre et vous soutenir : vos proches, vos partenaires, vos fournisseurs et naturellement les financeurs que vous allez solliciter. 

Un exemple de business plan ici.

3. L’étude de marché

Vous devez vous assurer que le marché sur lequel vous souhaitez vous lancer réponde à des attentes. Pour cela, il est nécessaire de réaliser une étude de marché.

Il s’agira ici pour l’entrepreneur de s’assurer que son projet peut être réalisable commercialement parlant. On s’imagine mal démarrer une entreprise dans un secteur en déclin, non rentable ou encore hyper-concurrencé par de grosses sociétés.

Le but est d’obtenir le maximum d’informations sur le secteur d’activité concerné et d’analyser l’offre et la demande.

Une réponse devra être apportée, grâce à l’étude de marché, aux principales questions suivantes :

Concernant le secteur et sa réglementation

  • Quelle est la réglementation applicable à ce secteur d’activité ? Y-a-t-il des dispositions fiscales spécifiques ?
  • Comment se porte le marché et quelles sont ses perspectives d’avenir ?
  • Quelles sont les dernières innovations dans ce secteur ?
  • Le marché est-il régulier ou existe-t-il des saisonnalités ?

Concernant la demande

  • Quelles sont les caractéristiques de la clientèle visée ? (zone géographique, habitude de consommation, revenus, âge de la population…) ;
  • Quels sont les besoins de la population et leur motivation pour acheter ?
  • Quelles sont leurs préférences ? Que pensent-ils de l’offre proposée par les concurrents ? Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ? (Ces questions sont importantes car elles peuvent vous permettre de vous démarquer de vos futurs concurrents) ;

Concernant l’offre 

  • Quels sont les produits existants sur le marché ?
  • Qui sont mes principaux concurrents ? (taille de l’entreprise, chiffre d’affaires, implantation géographique…)
  • Comment se portent mes principaux concurrents ? (politique commerciale, organisation de la distribution, clientèle visée…)

Un exemple d’étude de marché ici .

4. Création de l’entreprise, avocats, expert comptable …

Tout est en place avant le grand lancement et il est temps de vous lancer dans l’administratif. En effet, vous aurez besoin d’un comptable, d’un compte bancaire pro. Nous vous recommandons Qonto. Vous devrez aussi savoir quel statut créer entre la SAS, la SASU, la SARL, l’EURL.

5. Stratégie digitale

Vous aurez certainement besoin d’un site web pour vendre votre produits / service. Bonne nouvelle, si vous ne voulez pas le faire vous-même, nous nous en chargerons. Ne négligez pas non les plus réseaux sociaux: facebook, instagram, snapchat et twitter pour ne citer que les plus connus. Ils feront partie de votre stratégie digitale.

Sharing is caring!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.