optimisation seo

Optimiser le temps de chargement de son site web

En mai 2021, l’expérience utilisateur et la vitesse de votre site web seront pris en compte par Google.

1. Search Console pour faire un audit Core web vitals

Pour commencer, regardez ce que pense Google de votre site. Sur la Search Console, l’outil de Google pour « mesurer les performances et le trafic de recherche de votre site, résoudre les problèmes et optimiser le classement dans les résultats de recherche », une partie du menu latéral est dédiée aux Améliorations. Cliquez sur Signaux web essentiels pour accéder aux informations liées à la vitesse de votre site.

Vous visualisez alors la vitesse de chargement globale de votre site :

  • le nombre de pages web rapides selon Google
  • le nombre de pages à améliorer
  • le nombre de pages lentes
  • sur mobile et sur ordinateur

Cela donne un bon aperçu du temps de chargement, à la fois pour Google et pour les internautes.

2. Visualiser les problèmes de chargement de son site web

La Search Console permet d’aller plus : aller sur Ouvrir le rapport (mobile ou ordinateur), vous aurez des informations sur les problèmes repérés par Google. Certaines actions que vous réaliserez pourront avoir un impact à la fois sur le mobile et sur le desktop.

3. Identifier les pages web lentes et à améliorer

En cliquant sur un problème, on accède à un rapport très riche en enseignements. Cette étape est très importante car elle permet de comprendre les templates de page qui posent problème.

4. Tester les pages web concernées avec PageSpeed Insights

Vous pouvez également tester une URL avec PageSpeed Insights. Cet outil conçu par Google permet d’effectuer un audit précis de la performance web.

5. Utiliser d’autres outils pour identifier les problèmes de performance web

Si Page Speed Insights permet d’identifier de nombreux problèmes de chargement sur vos pages web, d’autres outils peuvent être utilisés. Vous pouvez par exemple vous baser sur les rapports de GTmetrix.

8. Monitorer la performance web de son site en temps réel

Une fois ces problèmes réglés, n’oubliez pas que votre score peut évoluer : vous pouvez décider de faire évoluer le template d’une page web, ajouter des images ou des vidéos, changer de serveur ou utiliser d’autres méthodes pour mettre en cache les ressources. Toutes les modifications apportées à votre site pourront avoir un impact sur les signaux de performance web observés par Google. Il est également possible que votre site intègre des ressources externes. Il est donc conseillé d’utiliser un outil permettant de monitorer en continu la performance de vos pages web ; nous avons déjà cité GTmetrix, il existe également d’autres services intéressants comme Dareboost.

Sharing is caring!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.